Algérie: Arrêt de la station de dessalement - Le ministère des Ressources en eau dépose une plainte

Alger — Le ministère des Ressources en eau a déposé une plainte auprès des services de sécurité, pour l'ouverture d'une enquête, afin de déterminer les responsabilités concernant l'arrêt jeudi dernier de la station de dessalement de Fouka, a indiqué le ministère dans un communiqué.

"La station de Fouka enregistre fréquemment des incidents induisant parfois son arrêt total, comme cela a été le cas en 2019. Plus d'une fois, ces arrêts inexpliqués sont intervenus à la veille de rendez-vous importants pour notre peuple", note la même source soulignant que le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki, "ne peut tolérer ce genre de situations fortement pénalisantes pour les citoyens".

Lire aussi: Disponibilité de l"eau potable en qualité et quantité requises durant l'Aid El Adha

Survenu à la veille de l'Aid el-Adha, jeudi à 4h30, l'incident avait causé des perturbations dans plusieurs communes des wilayas d'Alger et de Tipaza.

Le problème ayant causé cet incident a été résolu en début d'après-midi et la station a repris sa production optimale, selon le communiqué, assurant que toutes les mesures avaient été prises par SEAAL pour assurer la continuité de l'approvisionnement avec des réservoirs pleins.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.