Madagascar: Football - Marco Ilaimaharitra pisté par FC Metz

FC Metz souhaite la venue de Marco Ilaimaharitra pour consolider son milieu de terrain.

Alors que son contrat avec son actuel club ne prendra fin qu'en 2023, FC Metz vise déjà de rapatrier l'international malgache, Marco Ilaimaharitra chez eux pour jouer en Ligue 1 la saison prochaine.

Il est en négociation avec ce club français depuis des semaines. En effet, le milieu défensif des Barea plaît à l'entraîneur Vincent Hognon qui cherche d'ailleurs un milieu défensif performant pour rafraîchir ce secteur de jeu au FC Metz. Marco Ilaimaharitra ne peut pas refuser cette offre. Du fait qu'il est intéressé par l'idée de retourner en France et surtout de jouer en Ligue 1.

Selon la presse française, son traitement salarial varie aux alentours de 600.000 euros par saison. Il faut savoir qu'il est arrivé en Charleroi en 2017. Marco Ilaimaharitra a disputé 96 matchs toutes compétitions confondues avec le club belge. Il a inscrit 4 buts pour le compte de cette équipe.

Après sa blessure de pubalgie, il a entamé son premier match lors d'une rencontre amicale entre Royal Charleroi et FC Metz, il y a quelques jours. Le match s'est soldé sur le score de 3 buts à 0 en faveur du FC Metz. Selon encore un journal français, Marco Ilaimaharitra est estimé à cinq millions d'euros.

D'après ce quotidien, les dirigeants de Royal Charleroi chercheraient à prolonger son contrat qui devrait prendre fin le 30 juin 2023. Face aux réticences du milieu défensif à poursuivre l'aventure sous leurs couleurs, la direction du club réclame une indemnité de transfert d'environ 3 millions d'euros. C'est à ce niveau que bloquent pour le moment les négociations entre les deux clubs. La suite de l'histoire sera connue très prochainement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.