Congo-Brazzaville: M'Vouti va servir de cadre pour abriter en 2021 un colloque sur la création du premier cluster agro-industriel sur la filière banane au Congo

Après l'installation en 2015 des panneaux solaires avec l'appui de la Fondation EDF en France dans le village de les Saras qui éclairent actuellement le centre de santé intégré, le marché, et l'école, l'association Aficada reconnue d'utilité publique depuis juin 2019 au Congo œuvre dans l'éducation, la formation, le développement durable, la protection de l'environnement, la biodiversité, et la transition alimentaire. Elle prépare l'organisation en juillet 2021 d'un colloque, avec l'appui d'une agence de communication en France, sur la réduction de la pauvreté en milieu rural et la sécurité alimentaire dont le thème sera : L'organisation de la filière banane : Retour d'expériences sur la coopérative bananière du Mayombe (Cobama).

Cette activité réunira les acteurs publics et privés impliqués dans la chaîne de valeur de la banane pour réfléchir sur la création de la filière banane, retenue comme produit de base dans le PND 2018-2022. Pour préparer cet événement, nous venons de mettre en place un point focal à les Saras. Nous attendons environ 100 participants.

Ce projet pourrait concerner également les partenaires intervenant dans la chaîne de la sécurité alimentaire, notamment l'AFD, l'Union européenne, le PAM et la FAO.

Nous voulons ressusciter les fondations de la Coopérative Bananière du Mayombe (Cobama) en 1965 qui ont fait le bonheur des populations de cette sous-préfecture. Il s'agit maintenant de valoriser les grandes terres disponibles dans la zone du Mayombe par la culture de bananes en relançant les activités de cette coopérative, afin d'augmenter la production agricole, créer les emplois des jeunes et ainsi réduire la pauvreté en milieu rural, tout en assurant la sécurité alimentaire.

Notre objectif est d'accompagner les actions du gouvernement du Congo dans la mise en œuvre de la stratégie de diversification de l'économie qui assurera la souveraineté et la sécurité alimentaires du pays, et, permettra l'atteinte des résultats qui confèrent la création des grappes d'activités pour développer la filière Banane-bio et son corollaire, l'augmentation de la production agricole.

Conçu selon l'approche des districts industriels italiens, ce colloque offre l'opportunité aux professionnels du secteur agricole d'analyser les fondements de l'émergence et le développement d'une stratégie de diversification économique de la filière banane autour des facteurs naturels comme l'abondance et la fertilité des terres et une main-d'oeuvre disponible et volontaire. Cette action s'inscrit dans la perspective de limiter les conséquences de la crise de la pandémie du Covid-19. Elle donnera aux populations les opportunités de produire davantage et de trouver des débouchés sur les marchés extérieurs. Cet événement se déroulera sur deux sites : M'Vouti et les Saras pour la visite des plantations de bananes. La phase de sensibilisation des autorités nationales et locales vient de commencer.

Par président de l'association Aficad

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.