Angola: L'APF de Luanda veut vulgariser le football féminin

Luanda — Le nouveau président de l'Association provinciale de football de Luanda (APF), Rafael Maria, a la vulgarisation du sport comme une priorité dans son programme d'action, en particulier pour les femmes.

Pour atteindre cet objectif, le banquier, qui s'exprimait samedi, dans la capitale du pays, lors de l'investiture des nouveaux organes de direction, entend impliquer le Gouvernorat de la Province de Luanda et d'autres partenaires, pour la mise à disposition d'un terrain de football.

Elle veut également maintenir une bonne relation institutionnelle avec la Fédération angolaise de football (FAF), afin qu'avec des propositions et des initiatives, l'APF puisse contribuer à l'amélioration du sport à Luanda, en particulier, et dans le pays en général.

Le football féminin a déjà connu son apogée dans les années 90. Rien qu'à Luanda, il y avait plus de 30 équipes, mais en raison des difficultés, ce nombre a réduit au fur et à mesure.

Parmi les rares clubs de Luanda qui rassemblent le football féminin, nous soulignons le Primeiro d'Agosto, Petro de Luanda et Progresso de Sambizanga.

Un autre pari du nouveau président de l'APFL est de créer une solidité financière dans l'organisation, et pour cela, il a déjà des partenariats et des sponsors, sans toutefois révéler les noms.

Une autre innovation sera de créer un cabinet juridique, qui défend les intérêts des membres, ainsi qu'une ouverture avec la presse sportive.

Le dirigeant aspire également à changer l'image du siège de l'association, avec des travaux de réhabilitation.

Rafael Maria, qui remplace Domingos Tomás à ce poste, a récemment battu Manuel Francisco, aux élections électorales, par 22-2.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.