Sénégal: Tabaski sénégalaise - La crainte d'une expansion du Covid-19

Avec plus de 20% de la population du pays et les trois quarts des cas de contamination au coronavirus, la situation sanitaire à Dakar inquiète. Notamment en ce week-end de Tabaski où de nombreux Dakarois ont quitté la capitale pour célébrer la fête du mouton en famille aux quatre coins du pays.

À l'heure où le pays a franchi la barre des 10 000 contaminations - dont plus de 7000 malades recensés depuis le début de l'épidémie à Dakar et sa banlieue -, les autorités sanitaires craignent une accélération de la propagation du Covid-19 liée aux déplacements des populations à travers le pays.

Ils seraient en effet des dizaines de milliers chaque année à prendre la route afin de fêter la Tabaski en famille. Et la plupart d'entre eux sont issus de la capitale sénégalaise, le principal foyer de Covid-19 du pays.

Le président Macky Sall a appelé à la prudence et au respect des gestes barrières en présentant ses voeux ; le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr de son côté recommandait fortement aux Sénégalais de rester sur place. « La Tabaski ne doit pas être une occasion de propagation et de dispersion de la pandémie dans le pays », prévenait-il. Il n'empêche que Dakar a été largement désertée ce week-end en faveur des régions.

Interdits depuis le mois de mars, les déplacements entre les régions sont de nouveau autorisés depuis le 4 juin. Du côté du ministère de la Santé, on fait savoir qu'on se prépare à un rebond épidémique dans les quatorze jours et à une hausse des contaminations communautaires, ces cas dont l'origine de la contagion n'est pas traçable.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.