Burkina Faso: Elections de novembre 2020 - Le Club de la presse ouvre le débat

Le Centre national de presse Norbert- Zongo (CNP/NZ) a tenu, le samedi 1er août 2020, à Ouagadougou, le tout- premier numéro de son Club de presse, en présentiel. C'est le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, qui a été invité.

Les élections couplées législatives et présidentielle auront lieu le 22 novembre prochain. Le processus engagé permettra à l'institution en charge des élections d'être au rendez-vous.

C'est ce qu'a annoncé le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, qui était l'invité du premier numéro du Club de la presse, un cadre initié par le Centre national de presse Norbert-Zongo (CNP/NZ), le samedi 1er août 2020.

Le président de la CENI s'est entretenu avec les hommes de médias autour du thème : « Organisations des élections couplées de 2020 : Etat des lieux du processus électoral ». Les échanges ont porté, entre autres, sur l'enrôlement des électeurs, le scrutin à proprement dit et le vote des Burkinabè de l'extérieur.

S'agissant du fichier électoral, M. Barry a rappelé que le processus bouclé le 17 juillet dernier, a permis d'enrôler plus de 2,3 millions de nouveaux électeurs. Ces inscrits s'ajoutent au fichier existant qui comptait plus de 5,5 millions de personnes.

Actuellement, a-t-il expliqué, la CENI est dans une phase de vérification qui sera suivie de plusieurs autres étapes pour livrer la liste définitive, qui doit être publiée au moins 30 jours avant la tenue du scrutin.

Malgré l'insécurité, a poursuivi le président Barry, la demande a été forte dans certaines zones. Il a cité l'exemple de Arbinda et de Djibo où il y a eu le plus grand nombre d'inscrits. « Dans le Soum, on n'a pas pu enrôler tout le monde.

La demande était forte mais dans un souci du respect de la loi, nous ne pouvions pas prolonger le délai », a-t-il indiqué. Il s'est réjoui du fait qu'aucun obstacle majeur n'a été signalé au cours de cette phase d'enrôlement.

Selon le président du comité de pilotage du CNP/NZ, Siriki Dramé ...

« A part la perte de kits dans un village dans la Boucle du Mouhoum, nous n'avions perdu aucun homme dans cette opération », s'est-il félicité. Il a relevé que tous les acteurs doivent mutualiser les efforts pour que le vote se tienne dans de bonnes conditions.

Il a annoncé que les candidatures aux législatives seront bouclées dès le 13 septembre prochain, et quant à la présidentielle, les dépôts prennent fin le 11 octobre prochain. Les candidats à la présidentielle, en plus de la caution de 25 millions F CFA, doivent être parrainés chacun par 50 élus.

Pour ce faire, M. Barry rencontrera dans les jours à venir, les différents concurrents pour leur soumettre les documents du parrainage. Quant au vote des Burkinabè de l'extérieur, il se fera partout où l'enrôlement a été fait.

« Maintenant, il y a la maladie à coronavirus qu'on n'est pas sûr de vaincre totalement avant les élections », s'est soucié le président de la CENI.

Le président du comité de pilotage du CNP/NZ, Siriki Dramé, a indiqué que le Club de la presse se tiendra chaque mois et consistera à inviter une personnalité qui s'entretiendra avec les hommes de médias sur une question « importante » de la vie de la nation.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.