Algérie: Décès du musicien compositeur Said Bouchelouche

Alger — Le musicien compositeur et arrangeur, Said Bouchelouche est décédé dans la soirée de samedi à Alger, à l'âge de 45 ans, des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches sur les réseaux sociaux.

Très jeune déjà alors qu'il avait intégré les Scout musulmans algériens, il a commencé à s'intéresser à la musique, et appris tout seul, en autodidacte à jouer au piano, instrument de base à la composition, montrant une grande musicalité et un sens aigu de la mélodie.

Ayant assuré plusieurs arrangements à des génériques de feuilletons et travaillé avec des musiciens de renom, à l'instar de Noubli Fadhel, Said Bouchelouche a vite fait l'unanimité pour devenir durant les années 1990-2000, l'incontournable compositeur des feuilletons télévisés, ainsi que du théâtre et de la nouvelle scène de variétés.

Parmi les travaux à travers lesquels il s'était distingué dans le domaine de la chanson, plusieurs titres réalisés avec entre autres chanteurs, Cheb Sid Ahmed El Harrachi, Allaoua, Kader japonais, Cheb Khaled, Rachid Kosayla, Djalil Palermo, ses albums, "Tendance 1 et 2", et récemment une chanson pour enfants célébrant la Journée nationale de l'enfance.

Côté télévision, il s'était notamment distingué avec des musiques génériques qui ont contribué à imprimer la réussite et le succès de plusieurs feuilletons dont, "Errabie el aswad" (2006), "El Imtihane

Es'Saâb" (2007), "Kouloub fi sirae" (2008), pour lequel le défunt a été distingué en 2009 lors de la 6e "Nuit des du Fennecs d'Or", et "Eddikra el Akhira" (2010).

Said Bouchelouche sera inhumé dimanche après midi à Alger, au cimetière de Baba Hassen.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.