Togo: La CNFCT et l'AEMPC plaident pour une réouverture totale des lieux de culte

Trois mois après leur fermeture en raison de la pandémie du coronavirus, le gouvernement togolais, après concertation avec les différentes associations chrétiennes du Togo, a décidé de la réouverture partielle des lieux de culte.

La CNFCT et l'AEMPC saluent cette mesure d'assouplissement du gouvernement, car elle est la preuve du respect de la liberté de culte consacrée par la Constitution togolaise.

Cependant, la CNFCT et l'AEMPC, tout en se félicitant de cette décision, encouragent le gouvernement à faire davantage en rouvrant totalement les lieux de culte sous réserve pour les leaders religieux de veiller à la stricte application des gestes barrières tels que le lavage des mains, la distanciation sociale sur les lieux de culte.

La CNFCT et l'AEMPC pensent qu'une franche collaboration entre les leaders religieux et le gouvernement par l'entremise de la Force spéciale anti-covid permettra de briser significativement la chaîne de contamination dans les lieux de culte.

Tout en étant confiantes que le gouvernement saura prendre la mesure juste pour garantir la liberté de culte aux citoyens, la CNFCT et l'AEMPC exhortent les fidèles adorateurs de Dieu ainsi que l'ensemble de la population togolaise au strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour booter hors du pays cette pandémie qui a déjà emporté seize de nos compatriotes et continue de faire des ravages à travers le monde.

Fait à Tsévié, le 24 juillet 2020

La Confédération nationale des fédérations chrétiennes du Togo (CNFCT)

L'Association des églises et ministères charismatiques du Togo (AEMPC)

Le Président Apôtre Koffi Paul Kpodonou

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.