Cote d'Ivoire: Tabaski 2020 - Prières pour des élections apaisées à Daoukro

La célébration de la Tabaski à Daoukro a été l'occasion pour les fidèles musulmans ainsi que pour les autorités administratives, politiques et coutumières de souhaiter que les prochaines échéances électorales qui approchent se déroulent en paix.

"Nous allons bientôt passer à une période électorale, c'est le moment où il y a beaucoup de rumeurs. C'est le moment où nous devons faire beaucoup attention.

La Côte d'Ivoire, c'est notre pays, nous n'avons ni le droit de la brûler ni de la mettre à genoux. Prenons part à ces élections dans de meilleures conditions", a fait savoir le préfet de région, préfet du département de Daoukro, Aka Sonoh Julie.

Lui emboîtant le pas, Traoré Adam Kolia, président du conseil régional de l'Iffou, porte-parole du président Henri Konan Bédié, a transmis les vœux du président Bédié aux fidèles musulmans en leur demandant de prier pour toutes les autorités ivoiriennes et pour que les élections à venir se déroulent dans le calme et l'entente.

Quant à l'honorable Akoto Oliver, député de la circonscription électorale de Daoukro-N'Gattakro, il a appelé à l'adoucissement des cœurs, à la cohésion sociale, à l'harmonie et à la paix. " Les acteurs politiques qui animent la vie politique ivoirienne doivent aujourd'hui comprendre que la Côte d'Ivoire est une et indivisible.

Nous n'avons pas une autre patrie. Je prie Dieu tout puissant pour qu'il puisse, à travers cette fête de sacrifice, toucher le cœur de tous les acteurs politiques ivoiriens, les guider pour qu'ils convergent dans un même sens, le sens de la paix", a-t-il souhaité.

l'imam de la grande mosquée de Daoukro, El Hadj Ali N'Guessan, qui a dirigé la prière, a également insisté sur la paix : " Paix, paix et paix pour la Côte d'Ivoire et pour Daoukro", ne cessait-il de répéter. Il a appelé tous les acteurs politiques à penser aux populations en préservant un climat de paix durant les élections à venir.

Concernant la Tabaski, El Hadj Ali N'Guessan, dans son sermon, a demandé à ses condisciples d'avoir la crainte de Dieu. "Gloire au Seigneur qui a permis ce grand jour de célébration à ses serviteurs. Chers fidèles musulmans, il n'y a rien à craindre car Dieu, dans tous nos actes, en public ou en secret, nous protège.

Mais la crainte de Dieu est la plus grande vertu tout bon musulman doit observer. Prenez vos moyens de transport pour l'au delà et le meilleur moyen de transport, c'est la crainte de Dieu dans tous nos actes.

La Tabaski est un grand jour d'adoration, c'est pourquoi je vous exhorte à la purification de vos âmes, à la tolérance, au pardon, à l'amour et au partage ", a-t-il appelé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.