Cote d'Ivoire: Lutte contre le Covid-19 - Le RAMI2E en campagne dans le village d'Ebrah

Le Réseau des acteurs de média pour l'intégrité, l'équité des élections et la bonne gouvernance (Rami2e) sensibilise la communauté villageoise d'Ebrah (Grand-Bassam) aux mesures à prendre dans la lutte contre le Covid-19 en période électorale.

Au cours d'une récente rencontre dans la localité, Florence Edie, la présidente, a donné le sens de cette action humanitaire.

« Bientôt, démarre la campagne de la présidentielle en Côte d'Ivoire. Pour lutter contre le Covid-19, nous avons décidé d'aller à la rencontre de nos parents pour les interpeller sur les dispositions à prendre dans un contexte marqué par l'allègement des restrictions », a-t-elle déclaré.

D'où le choix de la thématique : « Election et Covid-19 : quelle adéquation pour garantir un climat sanitaire sécurisé en période électorale », a-t-elle expliqué. Pour elle, en période de précampagne et de campagne électorales, il est nécessaire d'intensifier la sensibilisation pour se prémunir de la maladie.

Les habitants du village d'Ebrah ont été, par ailleurs, édifiés par une conférence animée par Nicolas Vako. Il a insisté sur les mesures barrières édictées par le gouvernement.

Entre autres, le respect de la distance d'au moins un mètre, le lavage des mains à l'eau savonneuse ou avec un désinfectant à base d'alcool. Il a aussi demandé que le port du cache-nez soit respecté à la lettre.

Eu égard au contexte actuel marqué par la propagation du coronavirus, le conférencier a invité les autorités coutumières du village d'Ebrah, les cadres, les femmes et les jeunes à redoubler de vigilance au cours des rencontres.

Nanan Agah Narcisse, au nom des autorités coutumières avec à leur tête le Roi Ahoba Pie X Joseph, a salué, félicité et encouragé cette initiative du Rami2e. « Nos portes restent toujours ouvertes », a-t-il fait savoir. Des kits d'hygiène ont été remis par ce réseau au village d'Ebrah.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.