Afrique: La CEA 2020 consacrée à l'après Covid-19 prévue début décembre

Alger — L'édition 2020 de la Conférence économique africaine (CEA) aura lieu du 1er au 3 décembre 2020 à Addis-Abeba (Ethiopie) en linge pour débattre de développement du continent après la crise sanitaire Covid-19, ont indiqué dimanche les organisateurs dans un communiqué.

Organisée conjointement par la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), cette conférence a pour thème "l'Afrique après le Covid-19 : accélérer les progrès vers un développement durable inclusif".

Il s'agira, en particulier, d'examiner les moyens pour les pays africains de renforcer leur résilience et de mieux se préparer pour faire face aux chocs futurs.

La Conférence permettra à des universitaires de renom et à de jeunes chercheurs de présenter aux responsables politiques et aux décideurs leurs travaux de recherche axés sur des solutions.

Elle devrait déboucher sur des recommandations propres à renforcer la réponse de l'Afrique aux situations d'urgence, à développer des capacités de résilience, à accélérer la reprise après les chocs et à mieux reconstruire dans le cadre de la Décennie d'action des Nations unies pour les Objectifs de développement durable.

La Conférence donnera la priorité aux contributions axées sur les solutions. Les jeunes chercheurs africains, hommes et femmes, sont particulièrement encouragés à participer.

A cet effet, la Conférence a lancé un appel à contributions et les auteurs intéressés ont jusqu'au 21 août courant pour soumettre leurs travaux à l'adresse www.uneca.org/aec2020 et par courriel à l'adresse aec2020@un.org.

Depuis son lancement en 2006, la Conférence économique africaine a favorisé le dialogue et l'échange de connaissances sur une variété de questions et de défis auxquels l'Afrique est confrontée.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.