Sénégal: Ecobank - Lancement du Comité d'identification des structures d'appui et d'encadrement

Ecobank Sénégal a procédé le mercredi dernier au lancement du Comité d'identification des structures d'appui et d'encadrement (Cisae). La cérémonie a été rehaussée par la présence de la direction nationale de la Bceao.

Selon la direction nationale de la Bceao, cette cérémonie est l'aboutissement de partenariat gagnant-gagnant entre les différents partenaires du Dispositif, à savoir, la Structure d'appui et d'encadrement (Sae), en l'occurrence l'Adepme, la banque, Ecobank pour ce jour, et la Pme, qui est au cœur du Dispositif.

Selon Khardiatou Touré de la Banque centrale, les Pme / Pmi occupent une place prépondérante dans le tissu économique des pays de l'Uemoa, et pourtant, leur contribution à la création de richesse et au développement économique reste limitée, du fait de certaines contraintes rendant leur accès au financement difficile.

Elle a indiqué que l'objectif assigné à ce mécanisme est de créer un écosystème favorable à la Pme / Pmi, notamment à son financement, afin de permettre la création d'une masse critique d'entreprises performantes, contribuant de manière significative à la création de richesse et à la lutte contre le chômage.

Elle a expliqué que cet appui à la promotion des Pme est prévu à travers notamment l'amélioration de l'environnement des affaires, leur encadrement plus efficace, le refinancement par la Bceao des créances bancaires sur les entreprises éligibles et la diversification des instruments financiers adaptés à leur financement.

Dans cette perspective, ajoute Mme. Touré, outre la Banque centrale, plusieurs catégories d'acteurs ont été mises à contribution. Il s'agit des Etats, des Sae, des établissements de crédit et du marché financier

régional de l'Union. A cet égard, il est attendu des Etats, l'adoption de mesures d'incitation et de promotion pour favoriser l'émergence des PME (réserver une proportion des commandes publiques dédiées aux PME, développer la sous-traitance, etc.).

«Les Sae qui constituent de nouveaux acteurs dans le processus de financement, sont chargées d'accompagner les PME éligibles dans leur processus de formalisation et de professionnalisation, en vue d'accroître leur attractivité vis-à-vis des établissements de crédit et faciliter ainsi leur accès au financement », a indiqué Khadidiatou Touré de la direction nationale de la Bceao.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.