Madagascar: Plateforme covid-19 - Solidarité numérique sollicitée sur « Covdata »

La mise en place d'un outil de décision unifié est nécessaire dans la lutte contre la pandémie. La coordination des entités gouvernementales est requise.

Opérationnelle, l'application « Covdata » concrétise la stratégie adoptée par les autorités sur le concept de déploiement du numérique dans la lutte contre la propagation du coronavirus à Madagascar. Annoncée lors de la descente du ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique dans la région Vatovavy Fitovinany pour la mise en place d'une riposte dédiée à la pandémie dans cette région, Covdata ambitionne de mettre une base de données opérationnelle, fiable, et en temps réel pour le suivi-évaluation de la situation.

Coordination

« Intégrée dans la plateforme nationale de gestion du Covid-19 gérée par les médecins militaires, l'application rassemble les données nécessaires à la lutte contre la pandémie à l'instar de la liste et le nombre des personnes atteintes à Madagascar. Ceci pour faciliter le suivi de l'évolution de la santé de chaque patient, les places et les lits encore disponibles dans les hôpitaux et les centres de traitement ou encore les contacts des personnes ayant besoin d'assistance et dont la plateforme de gestion médicale Covid-19 se charge d'envoyer un SMS pour leur informer des lieux où elles devraient récupérer leurs médicaments. L'application fournit ainsi un soutien multiforme en facilitant les communications à distance grâce aux moyens de communication et en contribuant à assurer le maintien des chaînes d'approvisionnement essentielles » explique Andriamanohisoa Ramaherijaona, ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique (MPTDN).

Cette plateforme unifiée répertorie progressivement les ressources et infrastructures disponibles suivant les mises à jour effectuées par tous les acteurs de la lutte. Notamment les agents de santé, les responsables du centre de commandement mais aussi les téléopérateurs en charge du suivi à distance des personnes infectées ou en quarantaine. Covdata regroupe ainsi les technologies web et mobiles afin de mettre en relation la population et les personnels de santé. « Pour optimiser les rôles de cette plateforme, il est primordial que tous les acteurs de la lutte puissent coordonner leurs actions, et ce, de manière prompte. L'objectif étant que le Covdata devienne un outil de décision en temps réel dans cette lutte » rajoute Ranesa Firiana, secrétaire général du MPTDN.

L'appel à solidarité numérique entre toutes les entités gouvernementales est ainsi lancé. « Les remontées d'information doivent se faire le plus rapidement possible de la part des agents de santé ainsi que du groupement des professionnels en relation client pour qu'ensuite les éléments d'intervention puissent agir de la même manière pour sauver le plus de vies possibles » arguent les responsables du ministère.

La plateforme unifiée permet ainsi d'atteindre un large public, le plus souvent connecté à Internet par le biais des téléphones mobiles. Sur ces plateformes, les autorités postent toutes sortes d'informations opérationnelles et des messages multimédias de sensibilisation dans la mesure où communiquer sur les réseaux sociaux est devenu une évidence.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.