Congo-Kinshasa: Marché de change - Le franc congolais arrête sa chute libre

Il s'observe depuis le week-end dernier une tendance à la baisse du taux du dollar américain sur le marché parallèle dans la ville de Kinshasa. Contrairement à ce qui était observé au courant de la semaine dernière où le dollar américain se négociait à 2035 francs congolais, le taux flottait hier dimanche autour de 1900 et 1500 francs congolais.

Cette situation, selon le Directeur général de la Banque Centrale du Congo, Jean Louis Kayembe, est consécutive à la loi de l'offre et de la demande qui a produit ses effets sur le marché libre de change. Sur le marché, il y a moins des francs congolais. Ce qui a fait que le niveau de l'offre de la devise américain à commencer à augmenter. Voyant d'un œil positif la suite à réserver à cette situation économique, ce haut cadre de la Banque Centrale du Congo a déploré, par la même occasion, la spéculation des cambistes. Il a cependant assuré que cette période de spéculation finira par prendre fin et il y aura une stabilisation dans un délai plus ou moins court. C'est le même comportement qui était observé auprès des mêmes cambistes au moment où il avait hausse. Avec toutes les mesures prises par les autorités gouvernementales, il n' y a aucun doute que cette baisse se stabilise après quelques jours.

Toutefois, il est important de rappeler l'interdiction d'affichage, par les cambistes, du taux de change. Cette décision a été prise il y a quatre jours, à l'issue d'une réunion entre le Dg de la Banque Centrale du Congo et les cambistes représentée par leur président. Cette mesure a fait même objet d'une attention particulière lors du dernier conseil des ministres, où le Chef de l'Etat a réitéré l'instruction qu'il avait déjà donnée au Premier ministre de veiller à ce que le ministre des Finances et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo qui ont la responsabilité de la stabilité de la monnaie, prennent les mesures appropriées pour arrêter la dépréciation de la monnaie. Une manière de permettre une amélioration du pouvoir d'achat de la population.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.