Sénégal: La Fidak à Diamniadio, Sandaga au Cices ?

3 Août 2020
opinion

On l'appellerait le Grand Marché de Dakar ! Si l'État décidait de délocaliser définitivement les activités commerciales du célèbre marché Sandaga au Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (Cices) sis sur la Vdn, c'est l'essence même du marché qui serait carrément délocalisé au Cices, et l'esprit de Sandaga resterait au Centre-ville avec le bâtiment initial complètement rénové, lesté de toutes ses excroissances pour accueillir un nombre réduit de commerçants spécialisés dans la vente des produits spécifiés à l'avance, comme c'est le cas du marché Kermel également sis au Plateau.

Une délocalisation des affaires de ce vieux marché vers le Cices, avec sa clientèle traditionnelle réduirait à coup sûr les affluences de populations vers le centre-ville de Dakar et les embouteillages monstres journaliers entre les avenues Lamine Guèye, Émile Badiane, Peytavin, Pompidou...

Pour en revenir au Cices de Dakar qui avait vu, en 2015, un violent incendie ravager son grand Pavillon Vert quelques jours après l'ouverture de la Foire internationale de Dakar (Fidak), il pourrait être remis à neuf et aux normes pour accueillir tous les commerçants qui seraient délogés de leurs cantines du Marché Sandaga.

Après l'incendie du Pavillon Vert, le Premier Ministre d'alors, Mahammad Abdallah Dionne, accompagné de plusieurs ministres de son gouvernement, avait émis l'idée d'une restructuration du Cices pour le mettre aux normes.

Et dans la même foulée, il avait fait part devant la presse de la décision du Chef de l'État de construire un nouveau Parc des expositions et des foires internationales dans la future ville de Diamniadio, sur une superficie de 20.000 km2.

Ce nouveau Parc, avait-il dit, sera destiné à abriter «toutes les foires ainsi que les salons du Sénégal». Une vision devenue réalité avec l'inauguration par le Président Macky Sall en novembre 2018 du Centre des Expositions de Diamniadio, vaste de 21.000 m² d'espace d'exposition, de 6 halls d'exposition de 1.400 à 4.500 m².

Un bijou à l'image de ce qui existe ailleurs, comme le Parc des expositions Le Kram de Tunis, qui accueille toutes les foires d'envergure organisées en Tunisie, ou encore le Parc d'Expositions Mohammed VI d'El Jadida, au Maroc, une infrastructure polyvalente destinée à abriter des salons, des foires, des manifestations artistiques, culturelles ou sportives d'envergure.

Délocaliser la Foire internationale de Dakar, Fildak, au Centre des Expositions de Diamniadio, donnerait ainsi à cette infrastructure toute neuve et moderne sa véritable place et son rôle dans l'économie nationale.

Avec cette opération de délocalisation du Marché Sandaga, l'État ferait ainsi d'une pierre deux coups : la ville de Dakar sera désengorgée des nombreux embouteillages durant la quinzaine de la foire Fidak, l'événement est devenu annuel ; et les activités du Marché Sandaga migreront vers l'actuel Cices, un lieu assez étendu et pouvant loger sans doute tous les commerçants déguerpis du centre-ville.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.