Sénégal: Matam - La Tabaski célébrée dans la ferveur et le respect des mesures barrières de la Covid-19

Dans son message délivré après la prière de la Tabaski à la grande mosquée, l'imam qui a dirigé le rituel, a appelé au pardon, à la concorde des cœurs et au respect des préceptes de l'Islam selon la recommandation divine.

Thierno Alassane a ainsi fortement loué et vanté les qualités et vertus qui fortifient le sens du pardon avant d'entretenir les fidèles sur la pratique des bonnes œuvres.

On remarquera, qu'à l'instar de la fête de la Korité, le même protocole ayant trait au respect des mesures barrières, a été reconduit. Ceci passe par le lavage des mains, l'utilisation du gel, le port du masque avec toutefois un timide respect de la distanciation.

Contrairement à la fête de l'Aid El Fitr (Korité), la Tabaski, l'Aid El Kébir, qui signifie littéralement grande fête, a connu plus d'agitation.

En effet, malgré la pluie, jusque tard dans la nuit du jeudi, les différents marchés ont plongé dans une forte effervescence. Au même titre que les ateliers des tailleurs et les salons de coiffure massivement envahis par la gente féminine.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.