Sénégal: Sandaga/Travaux de libération des emprises - Les bulldozers en action !

Les travaux de démolition des cantines installées sur le pourtour du marché Sandaga ont démarré, hier dimanche 2 août sous la supervision du préfet de Dakar Alioune Badara Samb. Sur les lieux un important dispositif sécuritaire a été mis en place pour neutraliser d'éventuels troubles à l'ordre public.

Les travaux de libération des emprises du marché Sandaga ont démarré depuis, hier dimanche sous la supervision du préfet de Dakar Alioune Badara Samb. Sur place, les bulldozers et autres camions étaient entré place action, comme l'illustre ces images.

Les occupants du pourtour avaient tous quitté les lieux avant l'ultimatum, comme convenu ensemble avec les autorités administratives avant la fête de Tabaski. Il en est de même de toutes les cantines du côté opposé sur tout le long de l'avenue Emile Badiane.

Le préfet de Dakar trouvé sur les lieux déclare: «Toutes les cantines sont vidées de leurs occupants. Il s'agit tout simplement de la libéralisation des emprises. J'entends par là, la voie publique occupée par des cantines». Il précise: «Au nombre de 383 occupants, ils ont été tous recasés au champ de course.

Présentement, nous sommes en train de procéder à la démolition des cantines installées aux alentours du marché. Cette démolition concerne l'avenue Emile Badiane et tout le pourtour du marché Sandaga».

Toujours selon lui: «C'est tout le pourtour du bâtiment central qui fera l'objet de démolition et l'édifice proprement dit fera l'objet d'une reconstruction ou une réhabilitation selon les résultats des études qui seront certainement faites par rapport à la solidité du bâtiment qui a subi deux incendies».

A la question de savoir est-ce concerné seulement le marché Sandaga l'autorité préfectorale fait savoir ceci: «L'option de l'Etat, c'est de procéder au démantèlement de toutes les cantines installées sur la voie publique du département de Dakar, singulièrement sur la ville de Dakar.

Parce qu'il est inconcevable de laisser la capitale dans un tel état. Mais pour le moment, nous allons procéder par approche graduelle pour rendre la ville attractive», a dit Mr Samb.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.