Gabon: Secteur bois - Énième sortie de Lee White à la ZES

Le 30 juillet dernier, le Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Plan Climat, des Objectifs de Développement Durable et du Plan d'Affectation des terres, Prof. Lee White s'est rendu au parc à bois des Eaux & Forêts situé dans la Zone Economique Spéciale (ZES) de Nkok et où sont stockés tous les bois illégaux, abandonnés, et saisis par l'Administration parmi lesquelles, 23 conteneurs de Kevazingo qui avaient été transférés au dit parc suite à l'affaire du vaste trafic de cette essence prisée l'an dernier.

C'est dans l'optique de s'assurer du bon fonctionnement des activités de dépotage et de valorisation du bois dans la Zone Économique Spéciale de Nkok (ZES) que se sont rendus le Ministre Lee White et son délégué aux Eaux et Forêts, Charles Mve Ellah. Ces activités à la ZES sont menées par l'Agence d'Exécution des Activités de la Filière Forêt-Bois (AEAFFB) qui est dirigée par le Colonel David Ingueza, particulièrement la valorisation des 23 containers dépotés, classés et cubés au profit de l'Etat.

Après sa visite du parc à bois, le ministre Lee White et son délégué ont également visité deux nouvelles usines de première, deuxième et troisième transformation. Parmi ces deux usines, nous pouvons survoler Gabon Huaxing Environment SARL, une usine spécialisée dans la transformation du charbon à partir des produits connexes tels que les rebus de bois ou « déchets de bois ».

Selon Lee White, Ministre en charge des eaux et forêts, la production de charbon à partir des « déchets de bois » devrait permettre d'atténuer les effets du changement climatique. « Désormais on ne parlera plus de "déchets de bois" mais plutôt de produits connexes ; car tout ce bois qui était auparavant brulé et inutilisable sera désormais transformé en charbon de bois actif. En produisant du charbon de bois actif, nous réduisons de moitié nos émissions de CO2. Ainsi, nous créons de la valeur ajoutée, des emplois et protégeons notre planète », a-t-il déclaré.

Une sortie nécessaire qui a permis d'envisager des ébauches innovatrices qui viendraient, sans nul doute, recadrer certaines dégradations naturelles et assouvir la situation de chômage observée actuellement dans le pays.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.