Angola: Les réserves dans les comptes de Sodiam résultent de transactions antérieures

Luanda — L'Entreprise nationale de commercialisation de diamants d'Angola (SODIAM) a précisé dans un communiqué de presse que les réserves d'audit déclarées dans le rapport sur les comptes annuels de 2019 soumis à l'IGAPE résultaient de transactions qui avaient eu lieu avant la prise des fonctions de l'administration actuelle.

Dans le communiqué auquel l'Angop a eu accès dimanche, SODIAM, transformée en entreprise publique en 2017, par décret présidentiel n ° 153/17 du 4 juillet, a conservé les registres de SODIAM SA, dans lesquels se distinguent les transactions réalisées au titre de la participation qui comprenait Endiama (99%) et ISEP (1%).

Selon communiqué, les rapports financiers auraient dû être ajustés à des fins comptables et enregistrés conformément au nouveau statut des deux sociétés publiques, conformément à la loi sur les sociétés commerciales et à la loi de base du secteur des entreprises publiques, étant donné qu'elles sont devenues des sociétés distinctes dotées de personnalité juridique et d'autonomie financière.

Durant l'exercice 2019, SODIAM a fait recours aux services de conseil financier spécialisé de DeloiteE pour effectuer un rapprochement des valeurs existant dans les registres des deux sociétés.

Durant l'enquête, l'équipe d'audit a examiné les relevés de comptes et toutes les transactions en cours ont été identifiées dans les registres de chacune des sociétés, pour la bonne décision administrative-financière, étant donné que ces transactions avaient été effectuées jusqu'en juillet 2017, période précédant le début des fonctions de l'actuelle administration de SODIAM EP.

Le rapport de conseil financier présente, dans son ensemble de soldes, une position créancière de SODIAM EP, qui a eu l'initiative du rapprochement référencé et a fait preuve de disponibilité pour résoudre ces événements passés, avec l'objectif d'éliminer de son rapport et de ses comptes l'une des réserves d'audit externe récurrentes.

SODIAM E.P. s'est fortement engagée à éliminer les réserves d'audit externe, liées à des événements du passé, admettant ainsi que la décision liée au rapprochement des soldes entre les deux sociétés se traduit par la clôture des comptes des prochains exercices économiques avec l'approbation de l'IGAPE.

À propos de SODIAM

SODIAM est la société d'État chargée du contrôle et de la supervision de l'achat, de la vente et de l'exportation / importation de diamants en Angola.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.