Maroc: Mise en échec d'une tentative de migration clandestine à partir de la bande côtière de Tarfaya

(Photo d'archives) - Des migrants africains au large des côtes méditéranéennes

Rabat — Une tentative de migration clandestine à partir de la bande côtière relevant des compétences territoriales de la province de Tarfaya a été mise en échec lundi matin, ont indiqué les autorités locales de la Province, précisant que 40 migrants clandestins, dont 12 femmes, issus de pays subsahariens, ont été interpellés.

De même, les corps de sept citoyens africains, dont 5 femmes, ont été rejetés par la mer, au niveau de la même zone, ajoute la même source.

Ces candidats à la migration clandestine ont été placés en isolement sanitaire, dans l'attente de les soumettre au dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) par les autorités sanitaires compétentes, selon la même source qui précise que les sept dépouilles ont été déposés à la morgue de l'hôpital provincial de Laâyoune.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes sous la supervision du parquet, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire.

A La Une: Migrations

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.