Tunisie: Le chef du gouvernement désigné entame les concertations avec les groupes parlementaires

3 Août 2020

Le chef du gouvernement désigné Hichem Mechichi reçoit, ce lundi, au palais de Dar Dhiafa à Carthage, les représentants de quatre blocs parlementaires, à savoir le bloc du mouvement Ennahdha (54 sièges), le bloc démocratique (38 sièges), le bloc de Qalb Tounes (27 sièges) et le bloc de la Coalition Al-Karama (19 sièges).

Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre des concertations pour la formation du prochain gouvernement.

Mechichi (ministre de l'Intérieur du gouvernement de gestion des affaires courantes) avait indiqué, dimanche, lors d'une visite effectuée dans le gouvernorat de Sfax, qu'il mènera cette semaine une série de concertations avec les représentants des partis politiques et des groupes parlementaires.

Le chef du gouvernement désigné a rencontré, la semaine dernière, des représentants des organisations nationales, des universitaires et des experts en droit et en économie.

Mechichi avait déclaré, vendredi dernier, lors d'une visite effectuée à Siliana, que « le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens ».

Samedi 25 juillet, le président de la République, Kais Saïed, avait remis une lettre de mission à Hichem Mechichi, le chargeant de former le nouveau gouvernement, suite à la démission de Elyès Fakhfakh, aux prises avec une affaire de suspicion de conflit d'intérêts.

Mechichi dispose d'un délai d'un mois à compter de dimanche 26 juillet 2020 pour former son équipe gouvernementale, conformément aux dispositions de la Constitution.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.