Togo: Difficile mise en oeuvre de la gestion locale

3 Août 2020

Au premier semestre de cette année, la commune de Golfe 1 (Lomé) est péniblement parvenu à mobilier 52 millions de Fcfa sur les 495 millions escomptés.

Problématique pour assurer une gestion municipale adaptée.

Le maire, Koami Gomado, ne cache pas son inquiétude.

Droit d'expédition, vente de timbre, concession dans les cimetières, droit de stationnement sont quelques-unes des taxes gérées par la municipalité.

'Nous nous rendons compte que les concitoyens ne veulent pas payer les taxes. Malheureusement, on ne peut pas développer notre commune ainsi.

Il nous faut nous organiser pour amener les gens à payer, sinon ce sont les mêmes qui vont nous accuser plus tard de laxisme', explique l'édile.

La plupart des nouvelles municipalités se trouvent dans la même situation.

La décentralisation est une nouveauté au Togo. Les premières élections municipales se sont déroulées il y a un an.

Les ressources locales devraient augmenter progressivement avec le soutien de l'Etat.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.