Cameroun: Finexs voyages - Le mea culpa du Pdg

Félix Etoundi lors d'un point de presse jeudi à l'agence de Douala, a présenté des excuses suite à l'incident ayant provoqué la mort d'un gendarme dans la nuit du 21 juillet 2020.

La pluie qui s'est abattue sur Douala toute la journée du 30 juillet 2020 a davantage alourdi l'atmosphère qui règne à l'agence de transport Finexs depuis l'incident du 21 juillet dernier, lors duquel le maréchal-des-logis Armel Liem Pime a péri. Beaucoup a été dit, et le président directeur général de cette entreprise, Félix Etoundi, qui ne s'était pas exprimé jusque-là, a organisé un point de presse au cours duquel, sans vouloir revenir sur l'incident, il a présenté ses excuses et celles de son personnel à la famille du disparu, à la gendarmerie nationale et à toutes les forces de défense du pays.

« Je ne souhaite pas revenir sur cet événement tragique et douloureux que tous nous connaissons. Les images sont tellement atroces et nous interpellent sur les valeurs de courtoisie, de civisme, de discipline et de compréhension sans lesquelles on aboutit à ce genre de drame. Prendre une latte et assommer son semblable, jusqu'à ce que mort s'en suive, qui de surcroît est un soldat dont la fonction, le travail, vont jusqu'au au sacrifice suprême, cela relève de l'assassinat et c'est condamnable », a déclaré le Pdg. Nous allons vraiment nous inspirer de cet événement douloureux pour comprendre et corriger tous les manquements qui sont encore latents dans notre structure. Nous compatissons et avons adressé nos condoléances à la famille nucléaire, à la gendarmerie nationale, à toutes les forces de défense et continuons à être à leurs côtés et attendons qu'elles nous accompagnent jusqu'à l'enterrement », a-t-il ajouté.

Félix Etoundi a en outre promis que l'entreprise allait « revoir toute la moralité interne de la société du plus petit employé au top management pour que le client se sente roi quand il est ici ». Il reconnaîtra qu'il y a « encore du chemin à faire », et invitera le public « à saisir toutes nos sources de communication y compris moi-même, pour que toutes les frustrations, tous les caprices que vous vivez soient remontés et que des décisions soient prises au plus vite afin d'éviter un autre drame. Nous sommes dans une logique de plus jamais ça à Finexs voyages ».

Des propos qui ont été précédés d'un culte œcuménique au cours duquel les célébrants ont appelé les uns et les autres à l'apaisement des cœurs, à s'interroger sur la vie, don de Dieu et, à être des instruments de paix.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.