Cameroun: Coronavirus - La politique autrement

Du Parlement au gouvernement, en passant par les partis politiques, et les autres institutions, la pandémie du Covid-19 a beaucoup influencé le fonctionnement des institutions ces derniers mois.

De nombreuses personnalités distinguées lors de la 48e Fête nationale attendent encore aujourd'hui de recevoir les distinctions honorifiques qui leur ont été décernées par le président de la République au titre du 20 mai 2020. Communément appelée Fête de l'Unité nationale, celle-ci n'a pas échappé aux mesures de riposte gouvernementale contre la propagation de la pandémie du coronavirus prises par le président Paul Biya et annoncées par le Premier ministre, chef du gouvernement le 17 mars 2020. On avait déjà observé que même les travaux de la Grande chancellerie des Ordres nationaux qui se tiennent au Palais de l'Unité pour procéder à la sélection des récipiendaires ont dû opter pour une salle plus vaste à la présidence de la République.

Nécessité du respect de la distanciation sociale oblige. Que dire donc des membres de la 10e législature de l'Assemblée nationale fraîchement élus au lendemain du double scrutin législatif et municipal du 9 février dernier qui ont également dû faire les frais de la terrible pandémie. Puisqu'il fallait assurer le fonctionnement des institutions, c'est le principe des groupes de travail qui a été retenu au Palais de verre de Ngoa Ekellé pour ne pas avoir plus de cinquante personnes dans un même espace. Si les députés ont reçu leurs attributs, l'on peut du reste dire qu'ils sont plus heureux que les maires et leurs adjoints, et même les autres conseillers municipaux, qui ont été désignés au lendemain de ce double scrutin. Ils attendent encore aujourd'hui, près de six mois après, d'être officiellement installés dans leurs nouvelles fonctions.

Le gouvernement n'a pas été en reste. Exit désormais la mythique salle des Conseils qui jouxte le cabinet du Premier ministre, chef du gouvernement pour leurs rencontres mensuelles. L'auditorium des Services du Premier ministre lui a été préféré. Même ici, certains membres de l'équipe conduite par Joseph Dion Ngute ne pouvaient pas prendre part aux travaux, dès lors qu'il fallait respecter la distance d'au moins un mètre entre les participants. Et ce sont les secrétaires d'Etat qui ont « fait les frais » de cette nouvelle organisation du travail gouvernemental. Mais l'on a vu que dans le souci d'intégrer tout le monde à ce travail d'équipe, Joseph Dion Ngute a opté pour le principe de la visioconférence lors du Conseil de cabinet de juillet dernier.

Les partis politiques n'ont pas été épargnés. Et notamment les deux principaux de la scène camerounaise pour lesquels 2020 était une année phare. Il s'agit du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) qui soufflait le 24 mars dernier sur sa 35e bougie, alors que le Social democratic front (SDF) a pratiquement vu passer sous silence son 30e anniversaire le 26 mai 2020. Il est désormais difficile aux uns et aux autres d'organiser des meetings populaires. Même l'organisme chargé du processus électoral et référendaire n'a pas été épargné. Exit désormais les caravanes et autres grands regroupements sur les espaces publics pour la révision des listes électorales. Elections Cameroon a dû se contenter de ses antennes communales pour cette opération. Une mesure qui a des conséquences sur les résultats attendus : très peu de nouveaux inscrits ont été enregistrés depuis la reprise des opérations en avril dernier.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.