Soudan: Gouverneur de l'Est Darfour - Nous allons en avant constamment pour la cohésion sociale

Al-Daein, 2 Août (-SUNA) - Le Nouveau Gouverneur de l'État de l'Est Darfour, Dr Mohamed Issa Elio, a dit que son Gouvernement va en avant constamment pour la réalisation de la coopération et la cohésion sociale au sein des différentes communautés de l'État et à la stabilité, la sécurité et la paix dans les localités de l'État de l'Est Darfour.

Lors de sa rencontre avec une délégation de haut niveau des composantes politiques, sociales et civiles, les leaders de la société civile et le chef des tribus Al-Malia, il a indiqué que l'État aspire voir un avenir radieux dans lequel les tribus des Malia et des Rizeigat et toutes les composantes de l'État coexistent sur la base du consentement mutuel et de la participation active à la prise de décision politique, au développement et à la construction économique et sociale sous la lumière de la Glorieuse Révolution de Décembre et fournit un modèle nouveau et utile pour tous les citoyens de l'Etat.

Elio a accusé une troisième partie du régime défunt d'avoir semé la sédition entre les citoyens de l'État et a joué un rôle actif à attiser les conflits tribaux que l'État et tout le Darfour ont connu à l'époque de l'ancien régime pour détruire Darfour et de paralyser ses capacités et sa cohésion sociale.

Le chef de la tribu des Malia, Mohamed Ahmed Al-Safi, a affirmé que l'administration indigène et les leaders communautaires d'Adila et d'Abukarnka bénissent la nomination du Dr Mohamed Issa Elio gouverneur de l'Est Darfour, en appelant le nouveau gouverneur à adopter des initiatives qui favorisent la paix sociale dans toutes les régions du Soudan et de Darfour et à réaliser le processus de paix sociale entre les Malia et Rizeigat.

Le chef de la tribu des Rizeigat, Mahmoud Musa Madbou, a affirmé que l'administration indigène des deux tribus a conjugué les efforts pour réaliser la sécurité, la stabilité et la consolidation de la paix durable.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.