Congo-Brazzaville: Examens d'Etat - 100 246 candidats entament demain les épreuves écrites du BEPC

Plus de cent mille candidats qui amorceront le Brevet d'études du premier cycle (BEPC), le 4 août, sont repartis dans trois cent quatre-vingt mille centres sur toute l'étendue du territoire national, en dehors de la Chine et du Cabinda où l'examen également aura lieu.

Après le Certificat d'études primaires et élémentaires, ayant mobilisé 12 284 candidats, le baccalauréat avec 83 489 candidats, le tour revient à ceux qui présentent le BEPC.

Ils débuteront par les mathématiques, l'histoire et géographie. Ce sera le dernier examen d'Etat session 2020, de l'enseignement général, en cette année où les pouvoirs publics se sont battus tant bien que mal pour sauver l'école en assurant la continuité pédagogique face à la pandémie de Covid-19, qui a bousculé les programmes de l'éducation à travers le monde du fait du confinement y relatif.

Les épreuves qui débuteront le 4 août permettront de savoir quel est le département qui va détrôner la Cuvette-Ouest qui conserve la première place, car lors de la session écoulée le département a pris le dessus sur les douze autres avec un pourcentage de 67,34%.

Classement de l'année passée

Cuvette-Ouest 67,34% (première place), Lékoumou : 66, 90 % (deuxième), Pool : 66,18% (troisième), Plateaux : 62,96% (quatrième), Kouilou : 60, 89% (cinquième), Bouenza : 56,75% (sixième), Niari : 54,24% (septième), Brazzaville : 54,11% (huitième), Cuvette : 53,68% (neuvième), Pointe-Noire 48% (dixième), Sangha : 47% (onzième), Likouala : 46,90% (douzième). Il faudra donc attendre les résultats pour savoir si le département de la Cuvette-Ouest se maintiendra toujours à la tête du peloton ou pas.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.