Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020/Oulai Michel - "Je demande une transition de trois ans"

Oulai Zrangloudegbeu Michel, président de la Fédération Nationale des Organisations Professionnelles des Jeunesses Rurales de Cote d'Ivoire (Fenopjerci) a animé une conférence de presse, le samedi 25 juillet 2020, au siège de la presse locale à Yamoussoukro.

Au cours de celle-ci, il a demandé un report de l'élection présidentielle de cette année pour trois (03) ans. Cela, à en croire le conférencier , à cause de nombreuses insuffisances observées sur le terrain lors de la dernière opération de la révision de la liste.

Entre autres, a-t-il relevé, "sur la confection des pièces nécessaires exigées pour la révision de la liste électorale ; l'absence ou insuffisance de l'information et sensibilisation des nouveaux majeurs de plus de quatre million (4 000 000) de personnes, soit, trois cent cinquante mille (350 000) en moyenne par an, sur douze (12) ans à compter de 2008, date de dernier recensement électoral.

Le délai accordé à l'opération était insuffisant et irréaliste, par rapport à la stratégie mise en place et aux besoins ; l'accessibilité difficile des populations rurales aux centres d'enrôlement sur un total de plus de dix mille (10 000) lieux de vote, seulement moins de cinq mille (5 000) ont été ouverts pour la révision en cours » a-t-il dit.

À cela, il a ajouté la crise sanitaire, avec la pandémie du Covid -19 qui sévit, avec ses conséquences sociales.

Il a souligné que le nombre de votant par bureau de vote, excède les deux cents (200) personnes autorisées. « Pendant une crise sociale ou sanitaire, rien ne presse. Nous avons reporté une première fois les élections suite à une crise.

Nous pouvons toujours reporté dans l'intérêt supérieur de la nation. Les politiciens ne sont pas les seuls citoyens du pays au fin de s'imposer au peuple souverain », a-t-il indiqué.

Comme solutions, il préconise la mise en place d'un régime de transition, avec le président Ouattara comme chef de l'État et un gouvernement d'union nationale composé de tous les acteurs politiques ivoiriens ainsi que les membres des organisations de la société civile.

Ensuite une concertation nationale de tous les enfants de Côte d'Ivoire en vue "d'une réconciliation vraie et totale" . « La jeunesse rurale a la capacité d'apporter son expertise pour la mise en œuvre de cette action », a-t-il rassuré.

Il s'est adressé au président de la République en ces termes : « Ce report compte à partir de la fin de votre mandat.

Vous continuerez de servir la République avec une nouvelle équipe gouvernementale de transition composée de trente (30) membres. Ce pouvoir exécutif devrait être composé comme suit: vous gardez la primature ou la Vice-présidence et dix 10 Ministères de souveraineté».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.