Centrafrique: Opposition et société civile posent un ultimatum pour une concertation nationale

Des partis politique d'opposition, des organisations de la société civile et diverses personnalités appellent les autorités à une concertation nationale.

Ces différents acteurs ont adressé un courrier au président de la République qui est resté sans réponse, affirment-ils. Lundi lors d'une conférence de presse, ils ont lancé un dernier appel avant de se mobiliser pour des actions qu'ils qualifient de « désobéissance civique ».

Anicet George Dologuélé est le président du parti URCA et président de la plateforme d'opposition COD20-20. Il explique le sens de la démarche.

Ce ne sont pas des revendications. C'est juste inviter le président à rassembler un échantillon de Centrafricains pour discuter de ce processus électoral qui va dans tous les sens, pour discuter de cet accord de paix qui n'est pas du tout respecté.

Nous avançons vers les élections et de plus en plus les groupes armés occupent le terrain, deviennent de plus en plus violents. [...] Si le président ne se manifestait pas d'ici trois jours, dès lors que nous avons déjà attendu près d'un mois et que nous voyons que ces élections risquent de connaître un retard compte tenu de la catastrophe dans leur organisation, nous serons obligé de manifester notre mécontentement à travers des actions de désobéissance civique.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.