Togo: Le maire rappelle l'interdiction des enfants dans les lieux de culte

Pour s'assurer du respect des mesures barrières contre le coronavirus, la mairie du Golfe 5 et son personnel ont effectué une visite inopinée dans plusieurs églises de sa commune. Il a simplement interdit la fréquentation des enfants dans les lieux de culte résultant du constat fait à leur niveau.

Appuyé par la Fosap (Force sécuritaire anti pandémique) et le comité de riposte contre la covid-19, le maire de la commune du Golfe 5, Kossi Agbegnegan Aboka a sillonné ce dimanche entre autres, l'église internationale ESTAO FATAD à Atikoumé, l'église catholique Notre Dame sous la croix d'Agbalépédogan, l'église des Assemblées de Dieu d'Agbalépédogan et l'église évangélique presbytérienne de Tokoin-ouest.

Pour l'élu local, les mesures barrières dans l'ensemble sont plus ou moins respectées dans ces différents lieux de culte.

« Dans l'ensemble, nous pouvons dire que les pasteurs et les prêtres prennent la mesure de la situation, ils font le nécessaire pour le respect des mesures barrières. Nous sommes satisfaits », a fait savoir le maire.

Toutefois, Kossi Aboka exhorte les responsables des lieux de culte et les parents à laisser fréquenter les tous petits dans les églises par mesure de précaution. Les prêtres et pasteurs ont d'ailleurs exprimé leur volonté de respecter cette décision.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.