Madagascar: Société Fanalamanga - Le processus de recrutement du DG réfuté

Des syndicalistes de la société Fanalamanga (Fanjarian'ala Ambatondrazaka Moramanga) dénoncent le processus de recrutement du directeur général de cette société d'exploitation forestière. L'ancien directeur, Augustin Rakotonirina, à la tête de Fanalamanga en 2015 est devenu depuis un an déjà, député de Madagascar élu à Moramanga.

« Depuis un an exactement, Fanalamanga est dirigé par un DG intérimaire. Le Conseil d'administration (CA) constitué entre autres d'actionnaires comme Sonapar, Spat et Assurance Aro, n'a pas procédé au recrutement car, à notre compréhension, veut conduire cet intérimaire par tacite reconduction » explique d'emblée un représentant du syndicat « Tolon'ny Mpiasa » de la société anonyme Fanalamanga.

Un intérimaire ne doit en effet exercer plus de six mois, aux explications de l'interlocuteur. « Toujours est-il que c'est le processus de recrutement qui doit passer par le ministère de l'Environnement et du développement durable (MEDD) que nous dénonçons. Selon les textes, seul le CA a le pouvoir d'envisager de préparer un recrutement, du DG au gardien » ajoute encore le syndicaliste.

Le MEDD, ministère de tutelle a en effet lancé un appel à candidature pour le poste de DG de Fanalamanga le 28 juillet dernier via son site web, et la date limite de dépôt de candidature a pris fin hier 31 juillet. « Pourquoi l'appel à candidature pour un poste aussi important ne dure que quatre jours alors que d'habitude cela prend un mois minimum » lance encore le syndicaliste contacté hier.

Lors de la conférence de presse organisée par des représentants issus de trois syndicats à Moramanga mercredi dernier, il a été déclaré qu'ils appréhendent une politique malhonnête de la part du MEDD ainsi qu'une tentative de parachutage d'un « candidat » du ministère de tutelle. Fanalamanga existe depuis 1975 et emploie 800 salariés permanents et 1700 journaliers. Elle est la première productrice de bois dans l'océan Indien.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.