Congo-Kinshasa: DGRK - L'ex DG Rita Bola acquittée par le Ministère public

L'opinion devra-t-elle qualifier cette interpellation judiciaire d'acte de précipitation ? La justice congolaise est-elle censée revoir ses stratégies d'application de l'Etat de droit, maintes fois rappelée par le Président Fatshi ? Qu'à cela ne tienne, le verdict vient d'être rendu depuis hier lundi 3 août 2020.

Alors qu'elle assumait ses fonctions de Directrice Générale de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), Rita Bola, a été accusée de détournement de 2 milliards de Francs Congolais pour une transaction de versement envers un fournisseur tiers. Au finish, après analyse des extraits bancaires fournis par la banque d'origine nigériane FBNBank, accusée également d'avoir facilité l'illégale, le Ministère public vient d'ôter l'opprobre de Rita Bola qui, à partir de ce jugement, recouvre sa totale liberté.

Interpellée et placée sous Mandat d'arrêt provisoire depuis le 9 juillet dernier, sous injonction de la Brigade criminelle du Parquet général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe pour des enquêtes minutieuses sur le fameux détournement, Rita Bola s'était exprimée sur les antennes de la radio Top Congo, en toute assurance, affirmant que «s'il y a eu détournement, laissons les enquêtes se poursuivre. Je suis toujours à Kinshasa. Je suis à leur disposition».

Après intervention des experts dans l'enquête, il a été démontré son innocence dans le complot qui, du reste, ne figure aucunement dans les livres de la DGRK.

Le Ministère Public a conclu sur un non-lieu après s'être rendu compte qu'une telle somme n'avait jamais quitté les livres de la DGRK pour servir au paiement d'un fournisseur. Egalement, la FBNBank est lavée de tout soupçon de facilitation de ladite transaction au regard des extraits de compte fournis aux instances judiciaires habilitées.

Quant à elle, après avoir rendu le tablier, Rita Bola promet d'assouvir ses ambitions politiques. Il y a lieu de rappeler qu'elle a assumé les fonctions de Directrice Générale entre juin 2019 et juillet 2020.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.