Congo-Kinshasa: Spéculation autour de la baisse du taux de change - Les uns jubilent, les autres observent

Depuis le week-end dernier, la population kinoise assiste à une chute libre du roi dollar qui avait largement pris de l'ascendant sur la monnaie nationale. Si 1 dollar américain, il y a quelques jours, équivalait à plus de 2.000 FC, actuellement 1$ vaut 1.400, 1.500, 1.600, voire 1.700 FC, variant d'un quartier à un autre, d'une commune à une autre.

Après un baladeur ce lundi 3 août 2020, dans quelques coins stratégiques de la Capitale, cette spéculation autour de la baisse du taux de change ne fait sans doute pas l'unanimité au sein de la population. Les avis de la plupart des kinoises et kinois interrogés à ce sujet restent départagés. Pour certains, c'est au Chef de l'Etat qu'ils jettent des fleurs car, il a finalement entendu leurs cris de détresse.

«Nous ne pouvons que dire merci à Fatshi car, cela montre qu'ils nous écoute vraiment. Que cette situation demeure ainsi, cela favorisera davantage la baisse du prix des produits de première nécessité sur le marché», a indiqué un vendeur au marché central.

Par ailleurs, les quelques bureaux de change qui n'ont pas voulu jouer au mouton de panurge, ont préféré observer pour savoir jusqu'où irait cette nouvelle vague. Pour eux, ceci n'est qu'un vent comparable à celui qui a battu son plein quelques jours après l'accession du Président Félix Tshisekedi au pouvoir. A titre d'illustration, ont-ils poursuit, cela s'explique par le fait que certains biens et produits de première nécessité gardent encore leurs prix initiaux sur le marché.

Dans le même fil d'idée, M. Roger, un cambiste exerçant au niveau de Sabena dans la commune de la Gombe, reste sceptique à la situation actuelle et pense qu'il faut arriver à la stabilisation du taux de change. « Je trouve que rien n'est encore garantie car, les coûts d'achat des unités dans des entreprises de télécommunication n'ont subi aucune diminution, l'on achète toujours une carte de 1$ à plus de 2.000 FC », a-t-il souligné.

Il sied de rappeler que lors de la 42ème réunion du conseil des ministres du vendredi dernier, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, avait appelé le Gouvernement à concentrer plus d'efforts dans cette lutte pour la stabilisation du taux de change.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.