Cameroun: Jean De Dieu Momo est contre une élection présidentielle à deux tours

Jean De Dieu Momo, ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux et président du PADDEC ( Les Patriotes Démocrates pour le Développement du Cameroun, ndlr) a fait savoir le lundi 3 août 2020 dans une publication sur son compte Facebook qu'il est contre cette proposition de l'opposition camerounaise de la modification du code électoral avec pour point de chute une élection présidentielle à deux tours. Ci-dessous sa réaction

« Clarifions notre position au sujet de la demande de modification du code électoral: La revendication subreptice au cœur de cette demande est l'exigence d'un deuxième tour à l'élection présidentielle. Pour ma part, c'est est une ruse politique consistant à l'union des perdants du premier tour contre le vainqueur ayant obtenu le suffrage du peuple. Au premier tour chacun se prenant pour le Messie refuse la candidature unique et après la défaite, trouve malin de tous s'unir contre le vainqueur. Vous pensez tromper qui? Ceci est anti démocratique et anticonstitutionnel. N'induisez plus le peuple en erreur en lui vendant des illusions. Démontrez-moi le contraire de ce que je dis là »

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.