Sénégal: La Clinique de l'Océan ambitionne de promouvoir le "tourisme hospitalier"

Dakar — La Clinique de l'Océan qui ambitionne de promouvoir le tourisme médical sera dotée de toutes les commodités pour ne plus évacuer des malades vers l'Afrique du Nord ou en Europe, a confié, mardi, sa promotrice, la gynécologue Docteur Rose Wardini.

"Nous avons l'ambition de promouvoir le tourisme hospitalier en offrant aux Sénégalais tout ce dont ils auront besoin pour ne plus évacuer des patients vers des pays d'Afrique du Nord comme la Tunisie ou le Maroc ou ailleurs en Europe", a déclaré à l'APS Rose Wardini lors d'une cérémonie de préouverture.

L'inauguration de cette infrastructure qu'elle qualifie de "bijou" a été un peu retardée par la pandémie du coronavirus mais ne devrait plus tarder, a-t-elle dit sans avancer de date.

Docteur Rose Wardini a également souligné que "ce centre hospitalier de très haut niveau va abriter toutes les spécialités confondues" avec notamment une imagerie médicale de pointe devant permettre de pratiquer, entre autres, de la chirurgie esthétique.

La cérémonie de préouverture a été l'occasion pour la présidente de l'ONG Médisol International de présenter une femme enceinte de triplés (des garçons) qui a subi avec succès une césarienne.

"Cette femme dont la grossesse était un peu compliquée était suivie à Touba avant d'être référée à Dakar", s'est réjouie Madame Wardini.

"Dès qu'on a eu écho de sa situation, nous l'avons accueillie ici au niveau de la clinique de l'Océan pour une prise en charge gratuite pendant quatre mois. Nous avons aussi décidé de la retenir jusqu'à après le baptême pour lui permettre de bien se reposer", a-t-elle ajouté.

La promotrice de cette structure a également salué la solidarité des femmes "qui ont décidé chacune, après un appel SOS, de prendre comme marraine un enfant jusqu'à sa majorité et la fin de ses études". D'autres bonnes volontés ont fait des dons en nature.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.