Congo-Kinshasa: Journée de la femme africaine - Kimpa Vita, la fille de Ne Kongo sous les projecteurs

En marge de la célébration du 31 juillet, la librairie Mabiki a mis en vedette le roman de Magloire Mpembi Nkosi proche de la réalité historique sur la base de divers travaux portant sur « La Jeanne d'Arc congolaise ».

Un petit passage du cours d'histoire de la RDC est consacré à Dona Beatriz ou Ndona Béatrice, c'est selon, Kimpa Vita ou Kimpa Mvita ou bien encore Tchimpa Vita. Elle naquit à Mbanza Kongo, territoire de l'actuel Angola en 1684 et mourut à Evolulu, toujours en Angola, le 2 juillet 1706. Plusieurs sources écrites journaux, rapports et lettres de quatre missionnaires capucins italiens actifs dans la région (Luca da Caltanisetta, Marcellino d'Atri, Bernardo da Gallo et Lorenzo da Lucca) parlent de cette femme à l'histoire fascinante. Mais le plus souvent ce que les élèves en retiennent, c'est sa condamnation au bûcher pour hérésie comme Jeanne d'Arc d'où son surnom de « Jeanne d'Arc congolaise » par les historiens. C'est ce fait funeste que gardent à l'esprit les élèves au sujet de la prophétesse du Royaume Kongo du début du XVIIIe siècle.

L'auteur de Kimpa Vita, la fille de Ne Kongo ne s'arrête pas à cette histoire macabre souvent racontée sans trop explorer le contexte et les circonstances qui ont prévalu autour. Dans sa fiction de 282 pages en vente dans la librairie de Masina, Mpembi Nkosi offre une plus large perspective. Ce qui ramène à l'éditeur à le tenir pour « un document essentiel dans la connaissance de la culture et la civilisation Kongo ». Grâce à son fort contenu historique, le roman emmène le lecteur à une meilleure connaissance de la vraie histoire de Kimpa Vita et en filigrane celle du peuple Kongo. En effet, inspiré des travaux d'histoire disponibles, le roman Kimpa Vita, la fille de Ne Kongo est assez proche de la réalité historique au point qu'elle dépeint la situation sociopolitique du Royaume Kongo au début du XVIIIe siècle.

Au travers du récit de la jeune fille de la noblesse Kongo, c'est au départ ce qu'est Kimpa Vita avant d'être prophétesse de l'Antonianisme (mouvement chrétien basé sur l'adoration de saint Antoine de Padoue), se profile l'histoire de tout un peuple. Outre l'aspect purement spirituel du mouvement chrétien afrocentré et pacifique qu'elle crée, il y a son action menée en faveur de sa société. Il est dit qu'elle visait la réunification du royaume Kongo. Le roman livre un aperçu des us et coutumes d'alors qu'avaient en partage les peuples des actuels Angola, RD Congo, Congo Brazzaville ainsi que le Gabon. Ils constituaient ensemble ce grand royaume que des guerres civiles avaient fragmenté. Son combat visait la restauration d'un royaume avili par le virus du lucre et de la luxure instillé par les Portugais et autres Européens trafiquants d'esclaves.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.