Gabon: Explosion à Beyrouth - L'Ambassadrice du Gabon indique être en sécurité

Une très violente double explosion a secoué, ce mardi 4 août 2020 vers 17h10, le secteur du port de la capitale libanaise, Beyrouth, ravageant plusieurs bâtiments et faisant de nombreux « morts et blessés », selon l'Agence nationale de l'information libanaise.

Non loin de la région de l'explosion se trouve l'ambassade du Gabon, où Jeanne Ngoleine Ossouka, ambassadrice du Gabon accréditée à Beyrouth, a annoncé être en sécurité par l'agence indépendante de surveillance des situations de crise dans le monde, sur les réseaux sociaux.

L'origine de cette explosion est méconnue pour le moment, mais un des hauts responsables de la sécurité du territoire a évoqué sur les télévisions locales la piste de « matières très explosives » sur le site de l'explosion. « Les services concernés mènent l'enquête, ils diront quelle est la nature de l'incident », va-t-il rajouter.

Plus de deux heures après l'explosion, selon le média français « Le Monde », les flammes enveloppaient toujours le secteur. Un hélicoptère collecte de l'eau de la mer pour éteindre les incendies, a constaté une correspondante de l'AFP.

Une communication de la part du gouvernement gabonais est très attendue, afin de mieux nous édifier sur l'état actuel de l'ambassade Gabon, de ses représentants diplomatiques accrédités et de nos citoyens dans cette région.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.