Congo-Kinshasa: Décédés lors de la marche anti Malonda - L'UDPS va inhumer ses militants aujourd'hui

congonouveau.org
Felix Tshisekedi, cadre de l'UDPS et membre du Rassemblement lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa

Dans un communiqué à l'intention de la presse signé le 3 août 2020, la Présidence de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) porte à la connaissance de l'opinion nationale, en général, et des membres du Parti, en particulier, que l'inhumation des victimes de la répression de la marche qu'elle a organisée le 9 juillet dernier, contre l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI par l'Assemblée nationale, va intervenir ce mercredi 5 août 2020 à la fois à Kinshasa et à Lubumbashi à 11 heures, heure de Kinshasa.

A en croire cette même source, «l'UDPS rappelle que lors de cette manifestation citoyenne, elle a enregistré la mort de deux membres à Kinshasa et cinq autres à Lubumbashi».

«Les lieux de rassemblement pour les cortèges funèbres sont les suivants : Hôpital Bondeko à Kinshasa, ainsi que les Hôpitaux Sendwe et Gécamines Sud à Lubumbashi », lit-on dans ce communiqué signé par Simon Adrien Kalenga, Secrétaire général, Chef de Département et porte-parole a.i de l'UDPS.

A noter que les cadres et militants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Parti cher à celui qu'on a appelé affectueusement le "Sphinx de Limete", Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, étaient dans la rue en date du 9 juillet dernier pour protester contre la désignation de Ronsard Malonda comme candidat des confessions religieuses pour conduire le processus électoral de 2023.

A l'issue de cette marche dite pacifique, plusieurs actes de vandalisme sur des biens privés ont été enregistrés de la part des manifestants, outre les blessures et les pertes en vies humaines.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.