Nigeria: Buhari convoque son état-major sécuritaire au complet

Le président Muhammadu Buhari a convoqué son Conseil de sécurité nationale mardi 4 août à Abuja. Les plus hauts gradés de l'armée, les responsables de la police, et les chefs des différentes agences de sécurité intérieure participaient à cette rencontre, sur fond de dégradation de la situation sécuritaire dans le pays et de critique persistante contre l'armée.

Une rencontre au sommet, en forme de rappel à l'ordre. À l'issue de la réunion du Conseil national de sécurité, le président nigérian a demandé aux chefs de l'armée et des agences de sécurité intérieure de « revoir leur stratégie, que ce soit sur le plan opérationnel ou du renseignement » afin de « sécuriser la nation ».

Dans une rare interview accordée à la presse vendredi dernier, Muhammadu Buhari avait déjà qualifié de « très très préoccupante » la situation sécuritaire dans le nord-ouest et le centre nord du Nigeria.

Jeudi dernier, plusieurs tirs de roquettes ont frappé la grande ville de Maiduguri, faisant au moins quatre morts. La veille, c'est le convoi du gouverneur de l'État du Borno qui a essuyé les tirs d'assaillants non identifiés.

Si Muhammadu Buhari qui a été élu en 2015 sur la promesse d'éradiquer Boko Haram estime que « la police nationale, l'armée et les autres agences de sécurité (... ) pourraient faire beaucoup mieux » mais il n'a pour l'instant pas donné suite aux demandes du Sénat nigérian, qui souhaite voir les chefs des armées suspendus.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.