Madagascar: Orange Pro League : La CFEM sollicite un appui financier de la FMF

L'association CFEM a interpellé les dirigeants fédéraux pour la tenue d'une réunion, afin de se pencher notamment sur un éventuel soutien financier pour les clubs.

EN raison de la longue trêve virale, la santé financière des clubs de l'Orange Pro League est mise à rude épreuve.

Hier, l'association des Clubs de Football Elite de Madagascar s'est étalée sur le sujet, dans une lettre envoyée à la Fédération Malgache de Football. « L'ensemble des clubs dédommage financièrement ses joueurs, staff technique et administratif. Sans compétition et donc sans rentrée d'argent, ils ne sont plus en mesure d'assurer cette compensation à l'ensemble de leur personnel », peut-on lire dans cette lettre.

La CFEM a ainsi requis un « soutien aux clubs » auprès de la fédération, en invoquant l'enveloppe allouée par la FIFA pour relancer le football, car « il en va de la survie de la compétition et de ces clubs ».

Cette lettre interpelle sur la nécessité de tenir une réunion entre toutes les parties prenantes, afin de se pencher sur le contexte actuel: « Nous souhaitons l'organisation d'une réunion pour aborder ensemble deux sujets importants : la fin de la saison 2019-2020 avec une décision commune sur la suite à donner à notre compétition inachevée ; et la future saison 2020- 2021 », mentionne celle-ci.

Prochain exercice

Le championnat est interrompu depuis le 21 mars. Date à laquelle devait se jouer la seizième journée. Présentement, la CFEM souligne que les chances de reprise de la compétition s'amenuisent de jour en jour: « Le 4 juillet, nous avons discuté sous quelle forme le championnat pourrait redémarrer... Cependant, compte tenu de l'ampleur que la pandémie a prise ces dernières semaines, la possibilité d'une reprise a, malheureusement, diminué ».

L'entité organisatrice de la Pro League appelle aussi à un appui de la FMF sur plusieurs points, en vue du prochain exercice. Le premier concerne la « mise en place de la licence des clubs ».

Le second se rapporte à la « prise en charge des officiels de match par la fédération », comme c'était le cas durant les deux premières journées de la saison 2019- 2020. Et enfin, le troisième est lié aux impacts de la crise: « Pour tenir compte des effets de la pandémie de Covid-19, nous souhaitons étudier avec la fédération la possibilité cruciale d'une assistance financière aux clubs ».

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.