Cameroun: Deuxième phase de la Vision 2035 - Place aux orientations stratégiques

A view of Yaoundé.

Les conférences sectorielles, à l'attention des secrétaires généraux de ministères, ont démarré mardi, 17 septembre 2019 à Yaoundé, pour harmoniser les propositions.

Dès l'année prochaine, dans le cadre de la Vision d'un Cameroun émergent à l'horizon 2035, on ne parla plus du document de stratégie pour la croissance et l'emploi. C'est pourquoi depuis plusieurs mois, le ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (MINEPAT) prépare la prochaine étape. Marquant la phase 2 de la Vision voulu par le chef de l'Etat, ce document ambitionne de faire du Cameroun un pays industrialisé.

Cela passe par la finalisation des grands travaux entrepris au cours du DSCE, la mise oeuvre de politiques permettant d'accroître les revenus par tête des populations, et la transformation structurelle vers l'industrialisation. C'est donc pour démarrer l'harmonisation des propositions recueillies lors de la phase des consultations que les secrétaires généraux de ministères sont réunis depuis mardi dernier à Yaoundé. C'est dans le cadre des conférences sectorielles dans le cadre de l'élaboration de la nouvelle stratégie nationale de développement pour la période 2020-2030. Les travaux qui s'achèvent le 25 septembre prochain vont permettre aux participants d'examiner les enjeux et défis de chaque secteur, de formuler les orientations stratégiques et d'assurer la cohérence intra et intersectorielle des réformes proposées.

En ouvrant les travaux, le Secrétaire général du MINEPAT, Jean Tchoffo a indiqué que les différentes administrations doivent s'entendre sur les problématiques phares de leurs secteurs respectifs d'une part, et se prononcer sur les actions et réformes envisageables d'autre part. Tout au long de ces assises, les SG de ministères passeront en revue l'ensemble des propositions sectorielles pour s'assurer qu'elles cadrent avec le cap fixé. La synthèse qui en sortira sera consignée dans le document de stratégie de développement, avec des problèmes tels que le chômage galopant, le déficit de la balance commerciale à prendre en compte. Les conclusions des SG seront ensuite soumises au gouvernement pour validation

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.