Sénégal: Obsèques à Médina Baye - Les fidèles invités au respect des mesures barrières

Allocution sur " l'islam comme religion de paix" du cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, Khalif général de la Médina Baye

 Le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahi Cissé, a invité les fidèles à respecter les mesures barrières pour éviter la propagation de la maladie à coronavirus, à l'occasion des obsèques du Khalif général de Médina Baye prévues jeudi.

"J'invite les fidèles du monde entier qui sont en train de rallier la ville sainte de Médina Baye pour les obsèques de notre défunt Khalife, Cheikh Ahmad Tidiane Niass, au respect des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires et administratives", a-t-il dit à la presse.

Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, quatrième khalife général de Cheikh Ibrahim Niass dit Baye Niass, est décédé dimanche soir à Dakar, à l'âge de 88 ans des suites d'une courte maladie.

Le porte-parole de Médina Baye est revenu sur la vie et l'oeuvre du défunt khalife Cheikh Ahmad Tidiane Niass qui, selon lui, était "un ambassadeur de l'islam, un fervent disciple de Cheikh Al Islam."

"Son amour envers le prophète Mahomed (PSL) et Cheikh Ahmed Tidiane Chérif [fondateur de la confrérie des tidianes], son homonyme, est incontestable. C'était un serviteur de Dieu, un homme social que la Ummah islamique, particulièrement celle de Médina Baye Niass, ne va jamais oublier", a-t-il souligné.

Aussi, a-t-il vivement souhaité au nouveau khalife général de Médina Baye Niass, Cheikh Mahi Niass, la longévité et une réussite totale dans sa nouvelle mission.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.