Afrique du Nord: Le principe d'autodétermination du peuple sahraoui continuera d'éclairer l'unité de l'Afrique

Wandhoek — Le président namibien, Hage Geingob, a rappelé à l' occasion du 100ème anniversaire de la déclaration des droits des peuples noirs, que la question de décolonisation du territoire du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, demeure " inachevée ", relevant que l'objectif d'autodétermination que s'était assigné le précurseur du panafricanisme, Marcus Garvey, le siècle dernier "continuera d'éclairer l'unité de l'Afrique".

"L'autodétermination, l'un des principaux objectifs de Marcus Garvey, a été atteint. Seule la question du Sahara occidental est restée en suspens. Toutefois, l'esprit du panafricanisme de Marcus Garvey, continuera d'éclairer l'unité du continent africain", a dit Geingob, dont les propos ont été rapportés dimanche par le quotidien New Era.

Lors d'un événement virtuel marquant le 100e anniversaire de la Déclaration de Garvey sur les droits des peuples noirs du monde, le président Hage Geingob, a salué la mémoire de ce nationaliste noir de la Jamaïque qui "avait semé les graines de lutte contre le colonialisme, le racisme et la division, et surtout la graine de solidarité panafricaine pour parvenir à un continent libéré".

Lire aussi: Eucoco: l'ONU appelée à défendre le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui

Le chef de l'Etat namibien, a soutenu que " les écrits de Garvey, son activisme pour l'unité de l'Afrique et les personnes d'origine africaine ont inculqué dans l'esprit de ces derniers la fierté de se battre pour la libération politique ".

"Les idées et la mission que Garvey nous a confiées sont toujours aussi pertinentes qu'elles l'étaient il y a un siècle", a conclu le Chef d'Etat namibien.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.