Congo-Kinshasa: Destruction du Tribunal de paix de Kasumbalesa - «Nous condamnons avec force ces actes» (Francine Muyumba)

Après les actes de vandalisme et de pillage perpétrés dans la ville de Kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga lundi 3 août à la suite de l'assassinat d'un combattant de l'UDPS, la sénatrice Francine Muyumba n'a pas tardé à manifester son indignation face à ces actes ignobles.

En effet, la sénatrice élue du Haut-Katanga, Francine Muyumba, a condamné avec force la destruction du tribunal de paix de Kasumbalesa par des personnes qui, selon elle, prônaient jadis la non-violence. Elle demande que justice soit rendue avec fermeté.

«C'est à notre grand étonnement que nous apprenons la destruction du tribunal de Kasumbalesa par ceux qui avaient pour valeur la non-violence. Bien évidemment, nous condamnons avec force ces actes», a déclaré Francine Muyumba Nkanga sur son compte twitter le mardi 4 août, avant de laisser entendre que "Les biens publics appartiennent à tous".

Il y a lieu de rappeler que le tribunal de paix de Kasumbalesa a été attaqué dans la matinée du lundi 03 août dernier, par des personnes se réclamant militants de l'actuel parti présidentiel qui tenaient de connaître la vérité sur l'assassinat de l'un des leurs, lâchement tué dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 août 2020 à son domicile.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.