Madagascar: Cnaps - Les syndicalistes contestent les prêts

Don et non emprunt. C'est le message martelé par les syndicalistes suite à l'annonce de la possibilité pour les travailleurs d'effectuer un prêt de survie en temps de pandémie à la Caisse Nationale de Prévoyance sociale.

« Suite aux propos du premier ministre sur la chaîne nationale concernant l'utilisation d'une partie des fonds covid pour le paiement des salaires des fonctionnaires. Suite à l'annonce du président de la république à Nosy Be Hell ville concernant la mise en place d'un système de crédit pour les travailleurs ayant perdu leurs emplois en ces temps de pandémie et suite à la décision du conseil d'administration de la Cnaps sur la possibilité pour les travailleurs de contracter un prêt au sein de cette institution, le Syndicat SVS ou Syndicalisme et Vie de Société ainsi que l' Union des Syndicats Autonomes de Madagascar (USAM) condamnent la politique d'endettement des travailleurs » expliquent les membres de ces syndicats dans un communiqué officiel paru hier.

Ces derniers suggèrent plutôt que les mille cinq cent milliards d'ariary disponibles à la Cnaps soient distribués sous forme d'aide et de dons et non de crédits.

À rappeler que ce système de crédit s'adresse aux sociétés formelles et ce sont ces entreprises qui doivent effectuer les démarches de demande de crédits auprès des établissements financiers pour le compte de leurs collaborateurs. Chaque employeur aura droit à un prêt compris entre une fourchette de deux cent et cinq cent mille ariary remboursable sur un an.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.