Maroc: Session de rattrapage du Bac-2020 - Un taux de réussite de 94,18% chez les non-voyants

Rabat — Le taux de réussite des candidats scolarisés non voyants aux examens du baccalauréat, session de rattrapage 2020, a atteint 94,18%, contre 84,81% pour la session ordinaire et 85,71% chez les candidats libres, a indiqué l'Organisation alaouite pour la protection des aveugles au Maroc (OAPAM).

Le nombre des candidats officiels ayant réussi l'examen du baccalauréat pour les deux sessions s'élève à 74 sur un total de 79, alors que le nombre des candidats libres ayant validé leurs épreuves a atteint 6 sur 7 au niveau de la région Rabat-Salé-Kenitra, précise l'OAPAM dans un communiqué.

Lors des examens de cette année, les élèves aveugles et malvoyants ont obtenu des moyennes très encourageantes allant de 14,60 à 16,66, en dépit de la situation actuelle marquée par la pandémie de coronavirus, ajoute l'OAPAM, présidée par Son Altesse la Princesse Lalla Lamia.

Afin de motiver les candidats brillants et de les encourager à poursuivre leurs études supérieures, des ordinateurs équipés d'un lecteur d'écran ont été octroyés aux trois premiers ayant obtenu les moyennes les plus élevées cette année au niveau national, alors que des tablettes électroniques dotées de logiciel lecteur d'écran ont été offertes aux plus brillants des établissements d'enseignement de l'Organisation.

Ces candidats relèvent de l'Institut Mohammed VI pour l'éducation et l'enseignement des aveugles de Témara, les centres de l'Organisation alaouite pour les aveugles à Casablanca, Fès, Meknès, Oujda et Béni-Mellal, de l'institut Abou El Abbas Sebti des non-voyants de Marrakech et de l'Institut Moulay El Hassan pour l'éducation et la formation des non-voyants de Taroudant, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.