Cote d'Ivoire: Passation des marchés publics - Les acteurs cherchent à améliorer le système

L'Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) a organisé, du 29 au 30 juillet 2020, à Grand Bassam, un atelier, avec pour objectif de tenter de mutualiser les énergies des différents responsables des cellules et services de passation des marchés et leurs assistants en vue d'améliorer la gestion de leurs opérations de commandes publiques.

Pour le président de l'ANRMP, Coulibaly Pénagnaba, une action commune pourrait permettre une meilleure appréciation des recommandations relevées dans les rapports d'audit afin de corriger les faiblesses observées.

« Il s'agit de nous accorder avec les autorités contractantes représentées par les Responsables des Cellules et services de passation des marchés, sur notre nouvelle approche pour répondre aux recommandations qui ont été identifiées à chaque rapport d'audit.

En effet, le Conseil de Régulation a observé que la plupart des administrations publiques a du mal à suivre les recommandations issues des audits.

D'où l'organisation de cet atelier en vue d'une compréhension commune du traitement des recommandations issues des audits et proposer des mesures correctives.

Cet exercice devra contribuer à l'amélioration de la gestion des opérations de la commande publique » a relevé Coulibaly Pénagnaba.

Il a été question pour la cinquantaine d'autorités contractantes présentes durant ces 2 jours de séminaire, de se familiariser avec les différentes recommandations et de se les approprier en vue de leur mise en œuvre.

Les participants sont donc repartis avec des outils appropriés et clairs dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations issues de l'audit au titre de la gestion 2018.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.