Ile Maurice: Questions parlementaires - Caméras de Melrose en panne, surfacturation du CEB et achats de médicaments à l'agenda

Sur les 544 caméras de surveillance installées à la prison de Melrose, 399 ne sont pas opérationnelles. Les rats en sont responsables et indirectement le Parti travailliste (PTr), a indiqué le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth. Il répondait à une question d'Aadil Ameer Meea. Cette interpellation a provoqué de vifs échanges entre le chef du gouvernement et des élus rouges. Pravind Jugnauth a rappelé que le joint-venture Beijing Zhuzong-Hyvec Partners avait eu le contrat pour la construction de la prison et pour l'entretien des caméras. En dépit de plusieurs réparations, il y a eu des pannes.

Dans un rapport, le consortium a fait comprendre au Mauritius Prison Service que ce sont des rongeurs et des problèmes survenus au niveau du système d'alimentation qui sont à l'origine de ces pannes. De plus, le Premier ministre a fait comprendre qu'il y a un litige avec le consortium Beijing Zhuzong-Hyvec Partners, car le gouvernement n'est pas satisfait du résultat. Et qu'à cause de ce désaccord, il n'y a pas d'entretien depuis juin 2018. Le PM a également expliqué que le budget initial pour l'installation de ces caméras était de Rs 29 millions, mais finalement elle a coûté Rs 63,1 millions.

Selon le Parquet, a indiqué Pravind Jugnauth, il y a risque de poursuites si le contrat est résilié. Cependant, il étudiait tout recours légal pour sanctionner le consortium. Quand Aadil Ameer Meea a voulu savoir pour quelle raison les caméras ne fonctionnent pas depuis 2015, le Premier ministre a déclaré que c'est sous le PTr que le contrat a été signé avec le consortium pour la construction de cette prison qui a coûté plus cher que prévu.

Suivant cette réponse, Arvin Boolell lui a déclaré que c'est lui qui était le ministre des Finances à l'époque. «C'était le bébé de Navin Ramgoolam. L'honorable leader de l'opposition semble souffrir d'amnésie en oubliant Ramgoolam», a répondu Pravind Jugnauth.

Le député du MMM, Reza Uteem a affirmé que la réponse de Pravind Jugnauth est étonnante car légalement si un entrepreneur ne respecte pas les termes d'un contrat, il peut être résilié.

Surfacturation: le CEB a remboursé Rs 8.9 millions aux abonnés

Le ministre des Utilités Publique, Joe Lesjongard a indiqué qu'au 31 juillet , le Central Electricity Board (CEB) a remboursé quelque Rs 8,9 millions à des abonnés qui ont été surfacturés durant la période de confinement. 27 451 plaintes avaient été enregistrées.

Selon Joe Lesjongard, le CEB s'était basé sur des factures précédentes pour calculer l'utilisation de ses abonnés car pendant cette période, les «meter readers» ne travaillaient pas.

Santé: Jagutpal revient sur l'enquête de l'ICAC

Le ministre de la Santé n'a pas donné des réponses auxquelles s'attendaient des membres de l'opposition, notamment Eshan Juman, sur le mode de paiement pour l'achat des médicaments et des équipements médicaux. Il a rappelé qu'il y une enquête de la commission anti-corruption en cours et de ce fait, ne pouvait pas fournir les informations demandées. Cependant, il a déposé une liste de tous les équipements médicaux qui ont été commandés et reçus sans pour autant révéler les prix.

Best Construct décroche des contrats de Rs 1 MD de la CWA

Depuis janvier 2015, la compagnie Best Construct a décoché 11 contrats d'une valeur de Rs 1 milliard de la part de Central Water Authority. C'est ce qu'a répondu le ministre des Utilités Publiques, Joe Lesjongard, à une question de Fabrice David.

Le ministre a ajouté qu'il déposera les détails de ces contrats à la bibliothèque de l'assemblée nationale.

Sports: 101 licences à des footballeurs étrangers

Le ministre des Sports, Stephan Toussaint a révélé que le licencing Committee de la Mauritius Football Association (MFA) a accordé 101 licences à des footballeurs étrangers. Il répondait à une question d'Eshan Juman.

A une question supplémentaire de Franco Quirin, qui voulait savoir les raisons pour lesquelles la ligue de football a été annulée alors que des équipes ont beaucoup investi sur des footballeurs étrangers, le ministre a répondu que cette décision ne relève pas de son ministère.

Par ailleurs à une autre question de Franco Quirin concernant l'équipe de Cercle de Joachim qui a dû payer des amendes à la fédération de football International au sujet des licences des joueurs étrangers, Stephan Toussaint a répondu que cela ne concerne pas de son ministère mais plutôt de la MFA.

Eshan Juman a déposé des documents parlant faisant état d'«actes frauduleux» de la part de deux équipes, mais le ministre des Sports a dit préférer prendre connaissance de ces documents avant de répondre.

12 000 logements sociaux: peu de précision de la part d'Obeegadoo

Le ministre des Terres et du Logement, Steve Obeegadoo a indiqué que son ministère travaille toujours sur le plan de la construction de 12 000 maisons comme prévu dans le budget. Il a fait savoir qu'à ce stade, les terrains n'ont pas encore été identifiés. Les coûts de construction n'ont pas été calculés non plus.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.