Congo-Kinshasa: Insécurité à Beni - La société civile de Banande-Kainama doute la rentrée des classes

La société civile du groupement de Banande-Kainama dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu émet des réserves sur la reprise des activités scolaires à cause de l'insécurité qui a régné dans cette région durant tout le mois de juillet. Elle l'a fait savoir mercredi 5 août, lors d'une intervention à Radio Okapi.

Selon Bienfait Baraka, membre de cette structure citoyenne, la plupart d'écoles est dans les milieux où les rebelles ougandais de l'ADF sont actifs.

Il précise que plusieurs élèves se sont déplacés avec leurs familles, fuyant les tueries de ces assaillants.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.