Ile Maurice: Assassinat de Stephan Hovas - Un des suspects obtient la liberté conditionnelle après deux ans

Rs 20 000. C'est le montant de la caution que Louis Olivier Steevy Govinden, suspecté d'avoir assassiné Stephan Hovas, a dû payer pour recouvrer la liberté conditionnelle le lundi 3 août. Il a également signé une reconnaissance de dettes de Rs 200 000.

Pour rappel, le corps de la victime avait été découvert dans un champ de cannes le 24 mai 2017. Stephan Hovas était porté manquant depuis le 28 avril de la même année.

Deux suspects, Anthony Rosette et Louis Olivier Steevy Govinden, avaient été arrêtés. Le premier avait expliqué aux enquêteurs que Stephan Hovas convoitait sa concubine, raison pour laquelle il l'a mortellement agressé. Quant à Louis Olivier Steevy Govinden, il aurait aidé son ami à enterrer le cadavre de la victime.

Lors de son passage en cour, le magistrat lui a en outre imposé un couvre-feu entre 20 heures et 5 heures du matin.

Il avait retenu les services de Me Nadeem Hyderkhan.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.