Afrique du Nord: Pas d'Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth

Alger — Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a indiqué, dans ce cadre, que "selon les informations en notre possession à cette heure (mardi soir), aucun ressortissant algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues le 4 août au port de Beyrouth", faisant état d'un ressortissant algérien légèrement blessé.

Les contacts se poursuivent entre les services de l'ambassade et les autorités libanaises pour vérifier cette information et s'enquérir de l'impact de l'explosion sur les membres de notre communauté au Liban, a indiqué le Porte-parole du MAE.

Il a souligné, par là même, que les services de notre ambassade à Beyrouth sont intervenus pour prêter assistance à deux ressortissants algériens dont les domiciles ont subis des dégâts matériels suite à cette explosion.

"Mobilisée, notre ambassade est en contact permanent avec les membres de notre communauté pour toute demande d'aide en cette conjoncture difficile qui vit le Liban frère", a conclu le même responsable.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.